Comme jamais j'éprouve ce serrement de pierres quand les strates s'épaississent devant tes bras camisoles, tendre les mains qui suppurent réclamant l'aveu d'un geste à peine entamé implorant d'être ouvert. Dans la visée de l'ombre l'apparition béante offre ses bras en moignons réciproques
Claire Cuenot


Claire Cuenot à la Fondation Taylor
07-07-2016

Exposition
www.rencontresarts.ouvaton.org
18-07-2015

+ d'infos

Oeuvres

Accès aux oeuvres

Ecriture

Sculptures

Peintures


Aide | Plan du site | Contact | Mentions légales

© Claire Cuenot, contact